Mickaël Phelippeau / chorégraphe
Célia Houdart / écrivain

enjoy the silence

Célia Houdart est auteur. Mickaël Phelippeau est chorégraphe et danseur. Pourquoi a-t-elle choisi l’écriture et pourquoi a-t-il choisi la danse ? Il l’invite chez lui. Elle l’invite chez elle. Ils échangent des phrases. S’adressent des récits. Ils dansent l’un pour l’autre. Ils s’écoutent. Et découvrent qu’ils aiment se taire ensemble.
C.H. et M.P.

Mickaël Phelippeau, chorégraphe

Après une formation en arts plastiques et en danse, Mickaël Phelippeau travaille auprès de nombreux chorégraphes (parmi lesquels Mathilde Monnier, Alain Buffard, Daniel Larrieu), et de 2001 à 2008, au sein du Clubdes5, collectif de danseurs-interprètes. Depuis 2003, il axe principalement ses recherches autour de la démarche bi-portrait, prétexte à la rencontre. Il crée ainsi les pièces chorégraphiques bi-portrait Jean-Yves (2008) et bi-portrait Yves C. (2009), Round Round Round (2010), Numéro d’objet (2011), Sueños et Chorus (2012).

Depuis 2010, Mickaël Phelippeau est directeur artistique des résidences À domicile à Guissény et depuis septembre 2011 artiste associé au Quartz-Scène nationale de Brest. À compter de septembre 2012, il est également artiste associé au théâtre de Brétigny.
bi-portrait.net

Célia Houdart, écrivain

Après des études de lettres et de philosophie et des assistanats à la mise en scène (Oskar Gomez-Mata, Arthur Nauzyciel), Célia Houdart se consacre à l’écriture.

Elle est l’auteur de trois romans : Carrare, P.O.L, 2011, Le Patron, P.O.L, 2009, Les merveilles du monde, P.O.L, 2007 et d’un essai : Georges Aperghis. Avis de tempête, édit. Intervalles, 2007.

Son oeuvre comprend des textes pour le théâtre : Diva live, Les arbres sous-marins, À demi endormi déjà. Un livret d’opéra Fréquences. Ainsi que des poèmes en prose pour la danse (Annabelle Pulcini, Sylvain Prunenec). Depuis 2008, elle compose en (residence eduo avec Sébastien Roux des pièces diffusées in situ : parcours sonores, installations, performances radiophoniques. Cette année, ils créent le diptyque Oiseaux/tonnerre (Marseille-Provence 2013).

Célia Houdart a été lauréate de la Villa Médicis hors-les-murs, de la Fondation Beaumarchais-art lyrique, du Prix Henri de Régnier de l’Académie Française, de la bourse Orange-SACD projets innovants (2010) et du prix Françoise Sagan 2012 pour Carrare.

commande du festival concodanse 2013,avec le soutien du Quartz de Brest, de L’atheneum de Dijon( résidence de création).




Spectacle au MAC/VAL - Vitry-sur-Seine

Edition 7 / 11 mars - 28 avril 2013

retour haut de page