Les rencontres avec le public

Au cours de la période de recherche et durant le festival, des rencontres avec le public scolaire sont imaginées pour permettre des discussions, des témoignages, des remarques ouvertes sur le processus de création des artistes invités.

Dans les collèges

L’objectif est de croiser danse et écriture en impliquant les professeurs de plusieurs disciplines. Nous envisageons ce projet comme une sensibilisation au monde artistique en proposant aux élèves de rencontrer l’univers d’artistes, de sortir de leur établissement pour découvrir les studios de danse, les théâtres, le festival concordan(s)e... Nous mettons en place deux parcours « la Culture et l’Art au Collège » en lien avec le Conseil Général de la Seine-Saint-Denis, avec :

- le collège Olympe de Gouges de Noisy-le-sec (93) et les chorégraphes Edmond Russo et Shlomi Tuizer. Ils travailleront avec une classe de 6ème autour de la prochaine commande du festival concordan(s)e. S’inspirant de nos corps du quotidien et de l’importance de l’élément social dans la création contemporaine, ils amèneront les jeunes participants à se questionner sur la place du corps dans la société. Des ateliers sous forme de jeux, des explorations individuelles ou à plusieurs, entre sphères intime et public, sensibilisent les élèves à l’idée du corps comme support d’expression.

- le collège Travail Langevin de Bagnolet (93) et le binôme Ingrid Thobois et Gilles Verièpe. Le parcours croisera les pratiques de Gilles Verièpe, chorégraphe, et d’Ingrid Thobois, écrivain. Ces deux artistes travaillent ensemble dans le cadre du festival concordan(s)e à une création, "L’architecture du hasard", qui sera diffusée en Ile de France en mars/avril 2016. L’objectif de la rencontre entre Ingrid Thobois et Gilles Verièpe est de croiser leurs arts pour créer ensemble une oeuvre. Ce projet-dialogue découle d’une envie commune de décrypter de façon ludique le cheminement hasardeux de l’existence qui les a amenés à se rencontrer, et d’élargir cette réflexion à ce qui amène toute personne à rencontrer toute autre personne, chaque seconde ayant une influence sur celle qui suit, dans un minutieux et stupéfiant lien de causalité que la mort seule a le pouvoir d’interrompre. Appelons cela « hasard », appelons cela « destin », appelons cela « architecture du hasard »… c’est toujours de vertige qu’il s’agit lorsqu’il est question de rencontre - sel de l’existence.

- Résidence In situ Chaque année, en complément du plan départemental « La Culture et l’Art au Collège », le Département de la Seine-Saint-Denis met en place des résidences de création sur une saison dans les collèges du département. Le binôme Raphaëlle Delaunay, chorégraphe et Sylvain Prudhomme, écrivain seront en résidence au collège Houël de Romainville (93)

Nous sommes deux : une danseuse, Raphaëlle Delaunay, un écrivain, Sylvain Prudhomme. Nous ne nous connaissons pas, ou peu. En mars 2016, dans le cadre du festival Concordan(s)e, nous serons ensemble sur scène pour un duo. D’ici là il va falloir que que ça prenne, que de notre rencontre quelque chose naisse. L’anglais a pour dire ça un mot : match. « It’s a match » : ça colle. Ça marche. Ces deux-là font la paire. Ces deux-là se sont « trouvés ». Qu’est-ce que se rencontrer ? Comment se rencontre-t-on dans les livres, dans Manon Lescaut, dans Le Rouge et le Noir, dans Anna Karénine, dans À la recherche du temps perdu ? Comment se rencontre-t-on dans la vraie vie, aujourd’hui, en 2015 ? Qu’est-ce qui précède, sur un plateau de danse et dans la vie de tous les jours, l’entrée en contact de deux êtres, de deux corps ? Par où est-ce qu’on se « touche », à tous les sens du terme ? Nous partagerons avec les collégiens ce chantier en cours, sans rien cacher de sa fragilité, des questions qu’il soulève, des surprises qu’il réserve. Nous lirons et danserons avec les élèves, écrirons et chercherons avec eux, tantôt en les emmenant du côté des grands classiques de la littérature et de la danse, tantôt en travaillant à partir de ce qu’ils écrivent eux-mêmes tous les jours, parfois sans même s’en rendre compte : sms, mails, tchats. Avec pour boussole cette intuition : que l’écriture et les gestes ne sont jamais si intensément vivants qu’à cet endroit – celui de la rencontre, a fortiori amoureuse.

- Laura Soudy, professeur de lettres au collège Romain Rolland à Clichy-sous-Bois anime une classe danse. Cette classe renoue un partenariat avec le CND et Agathe Pfauwadel, chorégraphe, pour la rentrée prochaine dans le cadre du dispositif CAC. Laura Soudy souhaite que le projet porte sur la danse et l’écriture, c’est pourquoi elle sollicite notre structure afin de tisser un lien avec Concordan(s)e.

Dans les lycées

- Nous collaborerons avec le lycée Georges Brassens de Paris (19ème), les élèves découvriront l’univers d’un duo concordan(s)e 2016. Les deux artistes iront à la rencontre de la classe de première de l’option danse du lycée. L’intervention s’appuiera sur ce que les élèves découvriront lors des représentations du binôme choisi. Ils pourront ainsi formuler une opinion, un regard, un avis, une phrase...

- Fanny Levin, professeur de lettres classiques au lycée Gaston Bachelard (Chelles 77) accueillera également Raphaëlle Delaunay et Sylvain Prudhomme pour une présentation de leur travail. Les deux artistes mèneront un atelier danse/écriture autour de la thématique de la pièce diffusée lors du festival concordan(s)e 2016.

Dans les universités

En partenariat avec l’université Paris 13 et le programme Texto, Hors Limite et le festival Concordan(s)e, les étudiants de l’UFR Sciences de l’Information et de la Communication découvriront l’univers du duo de Raphaëlle Delaunay et Sylvain Prudhomme .Une rencontre avant et après la représentation sera organisée avec les étudiants afin d’affiner leur sens critique en vue d’écrire un article sur cette rencontre entre danse et littérature.

Des actions avec les librairies, les médiathèques

- Des rencontres-discussions sont prévues lors des lectures/performances dans les librairies Le Comptoir des mots, l’Atelier, la Manoeuvre,La librairie de Paris. . Bibliothèque Faidherbe – Paris, nous allons organiser une résidence de création et profiter de cette période pour ouvrir une répétition au public et organiser une rencontre discussion autour de l’univers des artistes. . Médiathèque Romain Rolland de Romainville, nous allons proposer plusieurs rendez-vous aux lecteurs de la bibliothèque avec la complicité de Raphaëlle Delaunay et Sylvain Prudhomme en lien avec le programme In Situ , puis la diffusion du duo. . Médiathèque de Saint-Herblain, nous allons suivre le duo d’Ingrid Thobois et Gilles Verièpe pendant trois jours avec un atelier d’écriture, un atelier danse et une répétition publique, puis une diffusion du duo.

retour haut de page