Jérôme Ferron / chorégraphe
Emmanuelle Pireyre / écrivain

Fan de vos fesses

A l’origine, la femme était nue. Puis elle a revêtu le bikini. Sur une plage de Lloret del mar, elle enlève le haut et passe une journée tranquille, à réfléchir auprès d’un agave en fleur.
Le problème, note-t-elle, c’est que, dès qu’on a les seins nus, on réfléchit moins vite.

Jérôme Ferron, chorégraphe

Jérôme Ferron se forme aux techniques classique et contemporaine au CNSMD de Lyon. Après des débuts cantonnés aux rôles de prince charmant, il part à la découverte du travail d’artistes créateurs. Leur rencontre donne lieu au projet étantdonné, mettant en commun leurs sens esthétiques et éthiques. Ils poursuivent dès lors le même but :l’expression sensible des idées. Amateurs d’art conceptuel, c’est dans le cinéma et les arts plastiques qu’ils puisent principalement leur inspiration.

Emmanuelle Pireyre, écrivain

Emmanuelle Pireyre alterne écriture de livres et diverses formes mixtes présentées dans des lectures publiques (textes incorporant des vidéos, schémas, conférence Powerpoint …). Elle aime collaborer à des projets collectifs qui décalent l’écriture vers d’autres domaines, musique, théorie, radio. Maurice Nadeau a publié son premier livre en 2000 « Congélations et décongélations et autres traitements appliqués aux circonstances » qui avait obtenu le Prix Missives 1999. Puis en 2001 « Mes vêtements ne sont pas des draps de lit » aux Editions Maurice Nadeau et en 2006 « Comment faire disparaître la terre ? » aux éditions Le Seuil Fiction & Cie. Elle Travaille actuellement à deux prochains livres : Féerie Générale et Foire Internationale.


Musique : Sonnerie de Sainte-Geneviève du Mont - suites pour violes de Marin Marais- Interprétation de Nikolaus harnoncourt (dessus de viole et basse de viole), Alice Harnoncourt (violon), Léopold Strastny (flûte) et Herbert Tachezi (clavecin).

Production : commande du festival Concordan(s)e, avec le soutien de la cie étantdonné, du Pacifique/CDC de Grenoble et du Cenre National de la Danse de Lyon.

Edition 5 / 10 mars - 10 avril 2011

retour haut de page