Edmond Russo & Shlomi Tuizer / chorégraphe
Bertrand Schefer / écrivain

Zéro, un, trois, cinq

« J’aime bien oublier.
D’ailleurs il n’y a pas grand-chose à faire pour oublier. Ça vient tout seul. Ça peut sembler un peu paresseux de dire, j’aime bien oublier. Comme dire j’aime bien dormir. On peut penser que ça demande encore moins d’effort d’oublier que de dormir. Ce n’est peut-être pas vrai. »*
Dans le trio, il y avait deux corps et la voix de celui qui s’apprêtait à dire l’oubli et l’absence où il cherche ses mots. Mais un événement est venu tout changer et voilà que l’absence s’est invitée sur scène.
Zéro, un, trois, cinq est un huis clos pour une ou plusieurs voix. Des mots et des gestes pour dire et faire apparaître cet événement. Nous sommes là pour partager cette histoire, pour exprimer notre présence et expliquer notre absence. Nous devenons un pour l’écrire, et celui-ci se multiplie pour nous mouvoir. Nous sommes trois, plus ou moins, et nous distribuons les rôles. Ceux qui sont ici et ceux qui sont là-bas, ceux qui restent et ceux qui partent…
« Une présence pour l’absence pour une présence. »
Seul sur un plateau nous tenterons le possible. Je ferai de mon mieux et j’y serai ensemble.

Edmond Russo & Shlomi Tuizer

D’origines italienne et israélienne, Edmond Russo et Shlomi Tuizer débutent une carrière d’interprètes, respectivement au sein du Ballet de l’Opéra national de Lyon et de la Batsheva Dance Company. Leur parcours commun commence lorsqu’ils sont interprètes dans les compagnies d’Hervé Robbe et de Joanne Leighton. En 2004, ils fondent Affari Esteri, lieux d’échange et de collaborations. Leurs projets rassemblent des artistes d’horizons différents et mettent en avant les résonances entre l’individu et le collectif. Leurs pièces se succèdent avec inside ##### en 2009, Lings en 2010, embrace en 2012, Tempéraments en 2014 et Guerrieri e Amorosi en 2015.

Parallèlement, ils créent Dolentem (2009) et Encircling (2011) pour les interprètes de la formation Coline (Istres), et Precious Things (2012) pour le Junior Ballet du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, ils approfondissent une démarche qui se situe à la lisière d’un engagement artistique et d’une réflexion pédagogique. En 2013, ils créent Kammerkonzert pour le Junior Ballet du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Lyon. La même année, la formation Coline leurs confie la direction du laboratoire de recherche et de création chorégraphique MotherTongue pour 13 danseurs. Ils interviennent régulièrement dans des nombreuses structures d’enseignement et pratique de la danse en France et à l’étranger. La compagnie est en résidence au CDC Art Danse Dijon Bourgogne depuis 2012.

Bertrand Schefer

Bertrand Schefer est né à Paris en 1972. De 1998 à 2003, il traduit pour la première fois en français des œuvres classiques de la littérature italienne, dont le Zibaldone de Giacomo Leopardi, pour lequel il obtient les prix Italiques et Laure-Bataillon classique. Puis il se consacre exclusivement à l’écriture et au cinéma.

Son premier roman, L’Age d’or, paraît aux éditions Allia. Son premier long-métrage, En ville, coréalisé avec Valérie Mréjen, est présenté à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes en 2011.

Pensionnaire à la Villa Médicis en littérature puis à la Villa Kujoyama en cinéma, il revient à Paris avec un roman sur la disparition, Cérémonie, publié chez P.O.L. en 2012 et deux courts-métrages documentaires tournés à Tokyo. Il collabore régulièrement à l’écriture de scénarios, dont le prochain film de Philippe Grandrieux, Malgré la nuit.

Son dernier récit, La photo au-dessus du lit, paraît à l’automne dernier chez P.O.L. Son prochain roman sortira fin 2015.


Production : commande du festival concordan(s)e, en partenariat avec Le Phare- Centre chorégraphique National du Havre Haute Normandie, Centre de développement chorégraphique Art Danse Dijon Bourgogne.
Résidence de création : Le Phare- Centre chorégraphique National du Havre Haute Normandie.
Avec le soutien de micadanses – Paris et CND – Pantin.

Edition 10 / 10 mars - 15 avril 2016

retour haut de page