Clara Cornil / chorégaphe
Mylène Lauzon / écrivain

Home

Proposition pour deux voix et deux corps

Cette question du chez moi, fortement présente dans nos vies, nous amène à interroger ce qu’est habiter.
À partir de cette question nous avons travaillé les corps, les voix, le sonore.
Nous nous sommes invitées dans nos champs d’écriture respectifs.
De nos intentions singulières, deux partitions se sont écrites qui se déroulent en se superposant tout au long de la pièce.

Comment je m’habite ?
J’écoute ce qui m’anime : les flux de paroles, les soubresauts de langage, les ralentis et accélérés de pensées, les vibrations du corps, les postures, les états de silence… Cela touche l’intime, la voix, l’acheminement de la parole, le corps, la présence. Cela nourrit et se nourrit de mon intériorité. Cela participe à la construction de qui je suis.

Chorégraphe et écrivain, nous avons identifié nos relations uniques aux espaces ; notre manière d’entrer, de « séjourner », de circuler, de nous arrêter, d’entendre... Ces perceptions et ces goûts ont structuré nos déplacements, nos mouvements, et nos états de corps rendus visibles sur le plateau.

Le plateau est délimité par des lés de papier blanc.
Deux enceintes symbolisant nos voix intérieures sont apportées. Avec les câbles, elles dessinent des limites et des ères.
D’autres enceintes sont disposées au lointain du plateau et derrière le public.

Clara Cornil, chorégaphe

Clara Cornil, chorégraphe, danseuse, interprète auprès de Bruno Meyssat, Régine Chopinot, Olivia Grandville, Thierry Thieu Niang, Phillip Gehmacher, elle traverse ses expériences avec une curiosité aiguisée pour le corps.

Elle fonde sa compagnie Les Décisifs en 2004 ou elle développe cet intérêt autour et à partir du corps, « traverser la forme et ce qui fait signe pour creuser au-delà du sens, dans la matière et le temps, se décoller du visible ».

Clara Cornil construit une écriture en dialogue avec d’autres artistes avec notamment Pierre Fruchard et Lê Quan Ninh, compositeurs et musiciens, Bertrand Shacre, artiste pluridisciplinaire, Hop là ! nous vivons (Clédat / Petitpierre), plasticiens, Sylvie Garot, créatrice lumière et Mylène Lauzon, poète.

Elle crée plusieurs pièces chorégraphiques : Là (2004), Bruisse (2005) Concert chorégraphique, Haïkus (2006), Portraits Intérieurs, Pose #1 (2007), (H)AND(S) (2009). Elle propose des rencontres avec le public entre autres lors de l’événement Scénographies Urbaines à Kinshasa en république démocratique du Congo en 2007 et lors de Möte 09 à Göteborg en Suède.

Parmi les projets en cours : HOME, pièce chorégraphique pour deux voix et deux corps avec Mylène Lauzon, Études pour un paysage, transposition de (H)AND(S) en extérieur et L’étonnement sonore, chorégraphie pour l’oeuvre sonore de Carole Rieussec.

Mylène Lauzon, écrivain

Mylène Lauzon, poète québécoise, a co-fondé la revue de poésie C’est Selon et a dirigé plusieurs de ses numéros (2002-2005). Nombreux de ses textes ont été publiés (Le Quartanier, Fusées, BoXoN, Sitaudis, Action Poétique, IF, Beaux Arts Magazine...) et son premier recueil de poésie, Holeulone, est paru en 2006 aux éditions Le Quartanier.

En 2008 sont parus Chorégraphies, six espaces de danse-écriture (éditions Le Quartanier) , Heureux, Alright ? et Les images volées (éditions Frémok) deux livres coréalisés avec le bédéiste belge Thierry Van Hasselt.

Depuis 2006, elle présente ses lectures-performances dans divers lieux. Depuis une dizaine d’années, Mylène accompagne des chorégraphes ; en 2007/08 elle a été conseillère artistique auprès de Karine Denault (Québec) pour la création Not I & Others et en 2008/09 elle a collaboré à la création (H)AND(S) de Clara Cornil (France) en tant qu’interprète.

En 2009, elle entame deux résidences de recherche : à Mains d’œuvres avec la chorégraphe Clara Cornil, au théâtre de L’L à Bruxelles avec l’artiste pluridisciplinaire Bertrand Schacre.

Elle créera en octobre 2009 dans le cadre de Act’Oral #8 Somme : Sœurs, une mise en lecture multimédia, avec la poète québécoise Renée Gagnon.


Production : Les Décisifs
Coproduction : L’échangeur - scène conventionnée de Fère-en-Tardenois, Centre Culturel André Malraux – scène nationale de Vandoeuvre-Lès-Nancy, Le Manège de Reims – scène nationale, le Nouveau Relax – scène conventionnée de Chaumont. Commande musicale de Césaré – centre national de création musicale à Reims.
Résidence d’accueil de création : Mains d’œuvres à Saint-Ouen et de Am Rosenhügel à Vienne (Autriche) Partenaire : Festival Concordan(s)e à Paris.

Collaboration artistique et scénographie : David Subal
Création sonore : Pierre Fruchard
Création lumière : Sylvie Garot

Edition 4 / 7 au 17 avril 2010

retour haut de page